Coaching

Une approche complémentaire des thérapies brèves

Pour parvenir à fixer avec un patient des objectifs réalistes et réalisables de tout ordre, le coach de vie dispose d’un panel d’outils rationnels. Ces outils permettent de mettre en lumière les blocages inconscients du patient qui privent ce dernier de sa liberté d’action.

Le coaching de vie vient en complément des méthodes appartenant à la famille des thérapies brèves, dans laquelle on retrouve la déprogrammation de traumatismes, la PNL ou encore l’hypnothérapie. Un problème apparemment concret (l’impossibilité de changer de travail, de se marier, etc…) peut en effet être un symptôme d’une gêne plus complexe et plus profonde, qu’il conviendra alors de rechercher dans un deuxième temps auprès d’un neurothérapeute.

La différence concrète entre le coaching et les thérapies brèves est reliée à la façon dont le patient appréhende son problème : face à une difficulté tangible (« Je n’arrive pas à vendre cette maison, quelque chose semble m’en empêcher »), le coach de vie consacrera toute son énergie à proposer des moyens concrets pour répondre à ce problème (« Pour parvenir à quitter mon appartement dans un an, voilà comment je dois procéder »), laissant aux thérapies brèves le soin de s’intéresser à la cause du problème (« Si j’ai autant de mal à me défaire des choses, peut-être est-ce à cause de … »).

L’intervention d’un coach de vie

Les séances de coaching de vie prennent la forme d’enseignements pratiques : les réponses, les conseils et toute forme de guidances émanant du coach tendent vers l’autonomie complète du patient. Les échanges actifs qui s’opèrent par le biais de la discussion permettent de faire circuler l’énergie nécessaire pour délier les nœuds, effacer les blocages et apporter une clarté bienvenue sur des problèmes insurmontables.

Un coach de vie travaille généralement sur des périodes courtes : la mise en place d’un objectif suffisamment motivant dans le temps permet de considérer la situation du patient à partir de cet objectif, et ainsi de se projeter correctement dans l’avenir. Le coach de vie peut vraiment être considéré comme un accompagnateur, puisqu’il aide son patient à prendre conscience de la force et des ressources nécessaires dont il dispose en lui pour renverser les barrières qui l’empêchent d’atteindre la réalisation de ses intentions de vie.

En se concentrant sur une personne en particulier, sur ses propres objectifs, ses propres rêves et ses propres craintes, chaque coaching de vie devient unique. Les solutions qui vont être mises en avant grâce aux échanges entre le coach et le patient seront parfaitement calibrées pour répondre aux besoins du patient, et ainsi le diriger efficacement vers son objectif principal.